PHOTO : Diffusion du clip « Fragile » de Soprano et travail autour du texte avec les auteurs-mineurs

Mercredi 23 juin 2021 s’est tenu à la Maison de la Justice et du Droit (MJD) de Marseille la 1ère session du stage de sensibilisation et de responsabilisation sur le harcèlement à destination des mineurs-auteurs. La Fondation Soprano s’est associée au projet dès son lancement à l’automne 2020, prolongeant l’engagement de Soprano sur cette thématique, dans la continuité du morceau « Fragile »

Créé par le parquet de Marseille et la PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse), ce nouveau dispositif a été conçu afin d’apporter une réponse pénale spécifique et adaptée à ces faits, dont l’ampleur et la résonance sont aggravés par les réseaux sociaux et les périodes de confinement.

Ce stage d’une journée constitue une mesure alternative aux poursuites pour les auteurs-mineurs, âgés de 13 à 18 ans, ayant commis des infractions relevant du harcèlement, notamment via les réseaux sociaux.Le clip de « Fragile » sert de support aux échanges entre les jeunes et les différents intervenants de cette journée: La Procureure Adjointe en charge de la Division Mineurs-Famille au Tribunal judiciaire, le Commissaire de Police à la Division Nord de Marseille, un Surveillant Collège dédié à la lutte anti-harcèlement, le manager de Soprano, etc…
Un deuxième stage a eu lieu le 20 octobre, et ce stage est en passe d’être dupliqué dans d’autres grandes villes de France.